Le sommeil de bébé… et de sa famille !


Chaque bébé a son propre rythme,

   les moyennes n’appartiennent qu’au protocole !

     Apprenez à découvrir et accompagner votre bébé

       dans toutes les étapes de son éveil à la cadence qui lui est propre.


Le sommeil dans le ventre de maman

Dans le ventre de sa maman, bébé acquiert le sommeil à partir du 6ème mois de grossesse.

Ses périodes d’éveil et de sommeil ne sont pas toujours les mêmes que celles de sa maman. En effet, on peut vérifier que c'est bien souvent lorsque maman est au calme que bébé semble s’agiter! C’est votre détente qui lui offre un plus grand confort dans la liberté de ses mouvements.

Le premier sommeil acquis par bébé dans le ventre de maman est un sommeil agité, comparable à notre sommeil paradoxal ; le sommeil profond apparaîtra aux alentours de la 30ème semaine de grossesse. Enfin, à partir de 36 semaines de grossesse, bébé alternera ces deux phases. Ainsi, il fera ses premières nuits dans le ventre de sa maman! ‘Reste à retrouver la sécurité et le confort du ventre de Maman à l’extérieur pour engager un rythme de sommeil en phase avec celui des parents.

 

Le sommeil du nourrisson

Un nourrisson a besoin de dormir de 14 à 20 heures par jour ! L’énergie qu’il dépense à découvrir le monde qui l’entoure durant ses phases d’éveil est considérable ! C'est donc lui qui déterminera le rythme de ses cycles de sommeil. Mais attention : ce rythme peut ne pas être régulier, et votre nourrisson peut très bien décaler lui-même ses tétées en fonction de ses besoins, car c’est souvent la faim qui réveille votre bébé en attendant que son organisme puisse stocker suffisamment de nourriture pour tenir toute une nuit. En attendant pas de panique, ne réveillez pas votre bébé qui met en place son cycle.

Les périodes de sommeil du nouveau-né durent en moyenne 3 à 4 heures et se répartissent entre le jour et la nuit. Votre bébé ne fera la différence entre le jour et la nuit qu’aux alentours de trois mois.

Le sommeil du nourrisson se découpe en deux cycles qui alternent sur une durée de 50 minutes environ : Sommeil agité - Sommeil profond - Sommeil agité.

Un temps de sommeil agité qui dure environ 25 min: Votre bébé tête sa langue, il a des mimiques (des grimaces et des sourires), ses membres s’agitent ; son rythme cardiaque ainsi que sa respiration peuvent s'accélérer et devenir irréguliers.

Un temps de sommeil profond qui dure environ 20 min: Votre bébé est immobile, parfois, dans des positions amusantes (les bras levés, les mains sur le visage…) qui sont significatives d’un bon tonus musculaire ; sa respiration est calme et régulière.

Le sommeil de bébé à partir de 3 mois

Ça y est ! L’horloge biologique de votre bébé est prête à s’adapter à un nouveau rythme, et votre bébé à faire ses nuits ! Il acquiert doucement les caractéristiques du sommeil d’adulte : Ses cycles de sommeil passent de 50 à 70 minutes, le sommeil agité devient un sommeil paradoxal, il commence à distinguer le jour de la nuit.

Votre bébé est désormais capable de dormir environ sept à huit heures par nuit :  vous pouvez mettre en place un emploi du temps régulier, incluant les rituels du coucher expliqués ci-dessous.  

Dans la journée, au moins trois siestes restent indispensables.

Quelques astuces pour un sommeil serein

Un bébé a besoin de repères qui vont rythmer toute sa journée. Les horaires fixes sont le repère des parents pour respecter au mieux son rythme (repas, éveil, promenade, coucher, sommeil, …), mais avant tout, les rituels sont un moyen de le rassurer et le sécuriser. Vous pouvez pour cela mettre en place un emploi du temps régulier dès la naissance de votre tout-petit, vous pourrez rythmer ses journées de façon à lui faire acquérir des habitudes qui seront ses premiers repères temporels.

 

Pour envisager un sommeil serein, n'hésitez pas à mettre votre enfant au lit dès les premiers signes de fatigue : yeux qui se ferment, frottement des yeux et du nez, bâillements, pleurs... Repérez les signes du sommeil qui sont propre à votre tout-petit!

Pour s’endormir facilement, et faire ses nuits, un bébé a besoin de se sentir en sécurité dans son environnement… Pour cela, l’ambiance de sa chambre est importante : créez-lui un petit cocon chaleureux. Apprenez-lui à rester seul dans cet espace, et laissez-le s’endormir sans vous. Le moment de la séparation est source d’angoisse pour l’enfant (et parfois aussi pour les parents), s’il y a les câlins qui font du bien, instaurez également quelques rituels simples et d’une durée raisonnable (plus le rituel dure, plus la séparation sera éprouvante): bercement, massage, musique, chanson douce... Votre bébé sera rassuré et comprendra très bien qu’il est temps de dormir !

 

Si votre tout-petit (ou grand !) pleure lorsque vous quittez la pièce, allez jeter discrètement un œil dans sa chambre pour vous rassurer, et attendez quelques minutes qu’il se calme. S’il ne se calme pas, ne l’habituez pas à le prendre dans vos bras, assurez-vous qu’il est bien installé et répétez simplement les mots et la tendresse qui accompagnent vos rituels « Bonne nuit », « Dodo », « A demain » « je t’aime » «  je suis là… » avant de quitter la pièce pour le laisser s’endormir seul à nouveau.

Répétez ces attentions autant de fois qu’il en aura besoin. Soyez sûrs de vous et ferme dans vos décisions.

 

Quand il ne dort pas dans sa chambre (amis, grands-parents...), n’hésitez pas à reproduire ces rituels et l’installer aussi chaleureusement que dans sa chambre afin qu’il puisse se récréer son petit univers et s’endormir tranquillement.

 

La nuit, vous pourrez fermer les volets ou tirer les rideaux pour qu’il s’habitue au noir ; le soir, éteignez les lumières quand vous allez le coucher. 

Si vous vous levez la nuit pour le nourrir, n’allumez pas la lumière et veillez à chuchoter pour qu’il comprenne que la nuit on ne fait de bruit, il se rendormira plus facilement après la tétée.

Le jour, ouvrez les volets, allumez les lumières, vivez normalement. Au moment de la sieste, laissez filtrer le jour à travers les volet, le rituel du coucher doit être légèrement différent de celui de la nuit, afin que bébé apprenne à bien distinguer ces deux moments.

Des rituels qui évoluent avec vous

Les rituels que vous mettrez en place évolueront en fonction de votre vie, de l’âge, des besoins et de l’état de vos enfants…

Quand votre bébé est encore tout petit, le rituel du coucher se résume à des choses simples : fermer les volets, bercer, et fredonner une chanson...

Au fil des mois, vos rituels évolueront. Votre enfant sera en demande de vrais échanges : faire un câlin, lire une histoire, une chanson à deux…

Plus tard, ce rituel sera l’occasion de parler des bons moments de la journée, ainsi que des événements du lendemain.

Il deviendra bientôt un moment de détente, de confidences et de tendresse.

Écrire commentaire

Commentaires: 0