Avoir un bébé, qu’est-ce que ça implique?


Ça y est, la décision est prise, vous voulez avoir un bébé.

 

Félicitations !

 

Cette décision est synonyme d’Amour et d’engagement au sein de la famille que vous allez bientôt former.

On dit que toute votre vie va changer…

On dit qu'il y a un avant et un après.

On dit que devenir parent c'est plonger dans un océan de surprises !

Cependant, savez-vous vraiment ce que cela implique ? 


Votre personnalité

Bien entendu, vous ne perdrez ni vos qualités ni vos défauts, il vous faudra seulement travailler dessus pour les accorder au reste de la famille! Vous vous découvrirez des ressources jusque lors insoupçonnées; vous accomplirez des choses qui vous rendront fiers; vous changerez vos priorités et vos habitudes…

 

- Pour les futures mamans, entre les félicitations ou les réflexions gênantes de l'entourage et les confessions dégoutantes des copines, vous serez servies !

Vous enterrerez votre vie de femme pour devenir mère. Oui, vous allez sacrifier votre corps et votre vie à un petit être encore inconnu. Vous vous apprêtez à mettre votre vie en danger pour donner la Vie… Désormais l’insouciance sera derrière vous, vous deviendrez sérieuse car vous serez responsable de quelqu’un d’autre que vous : un petit quelqu’un candide. Vous découvrirez le monde de l’Education et toutes vos compétences seront exploitées pour garantir un avenir à votre enfant et la pérennité de votre famille.

 

- Pour les futurs papas ce sera différent, il y aura toujours un mélange d’admiration et de pitié dans le regard de vos compères.

Vous enterrerez votre vie d’homme pour devenir père de famille. Vous n’aurez plus seulement vous et vos projets en tête, vous serez désormais responsable du bien être de votre compagne et de celui de vos enfants. Vous représenterez bientôt l’autorité et la sécurité au sein de votre foyer. Vous serez l’ouverture sur le monde pour votre famille.

 

Votre conjoint

Vous ne serez plus jamais la seule priorité de votre conjoint.

Désormais il ne sera plus simplement l’Amour de votre Vie, il sera le père/la mère de vos enfants. Vous serez liés par le sang pour toute la vie… Cette vérité mérite un certain temps de réflexion.

 

- La future maman devra faire le deuil de son corps de jeune fille. Elle apprendra à écouter son corps et à le regarder autrement, elle apprendra ainsi à prendre soin d’elle, faisant attention à sa santé.

Son nombril sera son seul centre d’intérêt et son bien-être deviendra vital à votre couple.

La pensée de son bébé sera omniprésente dès l’instant où elle ressentira sa grossesse et ce, jusqu’à la fin de sa vie…

Le sentiment de maternité grandira dans l’Amour qu’elle portera aux petits papillons qui lui chatouillent le ventre.

Les hormones prendront le dessus : Des crises de larmes aux éclats de rire, la grossesse sera une thérapie sans répit avant qu'elle ne s'investisse exclusivement dans sa relation avec son nourrisson.

 

- Le futur papa va, quant à lui, profiter de la grossesse et des premiers mois de la vie de bébé pour s’isoler et se remettre en question. Il va falloir faire le deuil de sa vie de célibataire, assumer ce choix de devenir père et castrer sa liberté de farfadet.

Il lui faudra assimiler la situation et réaliser ce que ses actes impliquent.

Il n’aura que les humeurs et la silhouette de sa femme pour se convaincre qu’il se passe bel et bien quelque chose. Ces photos en noir et blanc ne lui ressembleront pas encore et ces vagues sous la peau de sa femme n’auront pas encore la douceur d’une caresse de bébé.

Tous les termes médicaux qui suivent la grossesse n'auront rien d'évident pour lui, sa seule réalité sera la délivrance de sa femme et le premier face à face avec son bébé.

 

Votre intimité

Côtés fantaisies la grossesse chamboulera votre intimité dès le premier retard des règles…

Ça peut être une explosions de sensations comme un bide total. A vous de voir...

Après l'accouchement, il faudra caler votre intimité sur les besoins de bébé et surtout sur l’état de Maman. Hé oui, le post-partum n’est pas un mythe ! Vous pourrez avoir retrouvé votre libido dans l’heure qui suit l’accouchement, comme vous pourrez l’avoir endormie pour les six prochains mois ! Préparez-vous donc à gérer cela à deux (l’intimité des parents).

Une fois que vous aurez retrouvé votre libido, sachez que vos folies dépendront de l’heure des tétées et de l’état de vos enfants.

Vous n’aurez plus jamais l’esprit tranquille tant qu’ils seront dans la chambre d’à côté !

Votre quotidien

Vous aurez la chance d'avoir neuf mois qui vous prépareront au rythme de la vie de parents. En effet, la grossesse sera bien faite, elle permettra à la femme de devenir mère et à l’homme de se remettre en question jusqu’à la gifle de l’accouchement. Les nuits de sommeil commenceront à se transformer en nuit d’insomnie, les repas en fringales, la maison deviendra bientôt un chantier de tris, de rangements et nettoyages compulsifs. Déjà bébé fera sentir que les humeurs de maman dépendront de lui.

Une fois bébé arrivé, il va falloir parler d’ORGANISATION. Il va falloir mettre en place des rituels pour soulager tout le monde car il n'est pas évident de trouver sa place dans ce nouveau rythme. Vous prendrez le temps d'essayer et de définir quels rituels -ou non- vous adopterez.

Le panier de linge va se remplir vite, trop vite ! Pendant que les placards vont se vider vite, trop vite… Les courses sentiront la crème pour bébé et le talc avant de déguiser les pots de moutarde en princesses ou super-héros, flâner sera un luxe.

 

Avant votre rythme à vous, il va falloir respecter le rythme de votre bébé qui deviendra un jour un enfant… s’adapter en permanence aux changements et aux besoins de votre chérubin (j’ai bien dit BESOINS, pas ENVIES !) les temps de repos, les repas équilibrés, les activités physiques et manuelles, la collectivité… improviser et s’adapter sans cesse ! 

Heureusement, nous pouvons compter sur ce fameux instinct maternel qu’il faut savoir écouter et en lequel il faut avoir pleine confiance ! Votre quotidien ne deviendra jamais une routine ! 

 

Votre vie professionnelle

La discrimination existe toujours.

Votre employeur se réjouira peut-être pour vous mais ça ne durera qu’un temps. Votre maternité/paternité exigera une réorganisation de votre temps de travail et un remplacement. Des contrats et de l’argent seront en jeu.

Vos absences ne plairont pas forcément à tout le monde, mais vous aurez à cœur de ne culpabiliser de rien !

Bientôt il faudra décider de la gestion de votre carrière professionnelle face à la parentalité. Avoir un enfant entrainera forcément des contraintes financières et organisationnelles : il faudra prévoir le mode de garde à l’avance, envisager des maladies et accidents bénins pour vos enfants… Il vous faudra tenir compte des horaires d’école et centres de loisirs pour bien vivre vos horaires de travail. Prévoyez aussi une évolution des conversations devant la machine à café…

Enfin, si vous choisissez de vous consacrer entièrement à l’éducation de vos enfants, votre carrière professionnelle sera mise entre parenthèse.

Votre entourage

Votre entourage vous accompagnera dans toutes les étapes et les domaines de votre évolution en tant que parent… et pas toujours comme vous vous y attendrez.

Vous apprendrez à relativiser et surtout à faire le tri dans vos relations, que vous le vouliez ou non -surtout si vous attendez des jumeaux!-

Vous avez décidé de changer votre vie, vos amis non. En effet, ils ne changeront rien. Il y aura toujours des soirées cinéma et des barbecue le soir jusque tard en semaine, des week-end arrosés et des sorties shopping le samedi après-midi, des vacances à l'étranger organisées en période scolaires avec ou sans vous. Les centres d'intérêts de vos amis ne seront plus les vôtres...

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0